Mars 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Statistiques
Nous avons 280 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est cobaye

Nos membres ont posté un total de 28748 messages dans 1573 sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Jondo - Pure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jondo - Pure

Message  iwelcom.tv le Mar 1 Sep - 18:56





1. Little Closer

2. Good Girl

3. Ten Million Miles

4. Jah Children

5. Teardrops

6. Where Am I

7. Corrupted Minds

8. Stranger In The Land

9. Reasons

10. Sometimes

11. Good Girl - Jondo Remix

12. Little Closer - Don Krutscho Mix

13 Them Crazy



Date de sortie : 07/09/09



Ecoutez l'album et voir la vidéo de Little Closer : http://www.iwelcom.tv/jondo.htm



Une Voix et une guitare. C’est la formation basique la plus ancrée dans l’histoire de la musique populaire comme peut l’être la prière pour les peuples. D’Howlin’ Wolf à Muddy Waters, de Bob Dylan à Johnny Cash, de Tracy Chapman à Jack Johnson – ils ont tous renversé le monde avec leur poésie tournée en chanson, touchant des millions de gens. Meme Bob Marley a une fois proposé une version acoustique renversante de sa « Redemption Song ».



Aujourd’hui, Martin Jondo le chanteur et guitariste d’à peine 30 ans sort « Pure », un album où il utilise sa voix obsédante et sa guitare pour placer le Reggae au service d’un album d’auteur, compositeur et interprète. Jondo propose dix chansons à la fois simples et dynamiques, produisant une authenticité puissante du domaine de la force spirituelle qui n’attirera pas seulement les fans de Reggae. Surtout en considérant des titres comme Little Closer, Jah Children ou Good Girl qui mélangent tantot des sonorités Blues, Soul, Funk et parfois même Pop. « Pure » montre un artiste mature retournant à ses racines.



Martin Jondo, qui a été élevé à Berlin par un père Allemand et une mère Sud-Coréenne, a sorti son premier morceau Der Rebell en 2001 sur le « Elemental Riddim ». Un an plus tard, dans le sillage de Gentleman, star Reggae la plus populaire en Allemagne, il saisit l’opportunité de jouer devant un large auditoire. A la base, il avait été engagé en qualité de « Tour Merchandiser » mais Jondo utilisa les apparitions de Cameo lors du « Journey To Jah Tour » pour montrer ce qu’il savait faire.

Il contribua ensuite à la composition de nombreux titres reggae pour des singles et enregistra avec des artistes tels que Culcha Candela, Silly Walks et Mellow Mark. Il n’a pas fallu longtemps avant que la Scène Reggae Allemande se rende compte du talent inhabituel de Jondo.



Le magazine Reggae « Riddim » l’a meme couronné artiste-révélation en 2004 alors que son premier album « Rainbow Warrior » n’est sorti qu’en 2005. Cet opus proposait des morceaux alliant classique Roots Reggae et Dub expérimental avec des sons acoustiques. Produit par Kraans de Lutin, il s’emploie ensuite à travailler sur l’album de Jondo « Echo & Smoke » sorti en 2006. Une sélection de titres dont sortira un des morceaux les plus populaires de Jondo Jah Gringo qui donnera son nom à un futur album. Dans le meme temps, Martin Jondo et son groupe « The Ruffcats » deviennent populaires grace a la scène. Malgré ce succès, Jondo quitte le groupe début 2008 pour se consacrer à sa carrière solo.



L’album « Pure » montre le retour de Martin Jondo à son adolescence. A l’époque il avait l’habitude de jouer ses morceaux dans une parfaite solitude. Aujourd’hui, ces chansons constituent la grande majorité d’un album qui reflète également la maturité de son compositeur. Une chanson plus que les autres a inspiré son intéret pour le Reggae et le mode de vie qu’il implique : le fameux « Under Mi Sleng Teng » de Wayne Smith. A l’époque de sa jeunesse, Jondo a sillonné les bois de Berlin avec ses amis, ils ont construit leurs propres instruments de percussion mais lui s’est indéniablement rapproché de sa guitare. Tout comme il a été fasciné par la foi Rastafarienne, il cultive également un vif intéret pour les actes et les écrits de Gandhi, de Che Guevara, de la Bible, du Coran, du Soufisme et de la Bhagavad-Gita. « Au final, je pense qu’il y a du bien dans chaque personne » explique Jondo, qui se considère comme un autodidacte.



Le feu de la révolte de son adolescence ne brule peut-être plus avec autant de ferveur mais en attendant, ses expériences ont amplement élargi ses horizons et Jondo peut maintenant envisager l’avenir avec plus d’éclat. Il sait que la communication est le meilleur des outils pour toucher les gens. Que les sujets qu’il aborde traitent des faux amis (Corrupted Minds), de la toxicomanie (Good Girl), de la misère émotionnelle des immigrants (Stranger In This Land) ou encore de la solitude existentielle (Ten Million Miles), les titres de Jondo dégagent une douceur et une gentillesse qui méritent attention et admiration. Approchez-vous davantage et écoutez !



http://www.myspace.com/martinjondo

http://www.fourmusic.com/fourmusic/artists/dresden/index.php

iwelcom.tv
Belle carrière en vue

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jondo - Pure

Message  iwelcom.tv le Lun 26 Oct - 13:17

L'album sort aujourd'hui en fait ! Ne manquez pas de regarder le clip de Little Closer http://www.youtube.com/watch?v=7B833I3r63w

iwelcom.tv
Belle carrière en vue

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum